Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.belledonne-sport-nature.fr

Association Belledonne Sports Nature

Partager
Partager sur Facebook
Poster sur Twitter
Partager sur LinkedIn
Inviter des participants
Référencer cette page
Surveiller
Fichiers récents
Voir aussi

Accueil «   Le blog «  

Cocktail Pas de la Rousse-Croix de l'Alpe-Sangles du Grand Prayet...

La recette de saison !

Après une quasi grasse mat', nous nous sommes dirigés plein gaz vers Sainte Marie du Mont puis le Pré d'Orcel, pour une virée à la Croix de l'Alpe pas comme les autres.

En suivant ces étapes, nous certifions que le résultat est excellent.

  • Prenez 3 marcheurs, une carte (facultatif si vous avez avec vous une Geneviève et un Thierry), des bâtons (avec ou sans rondelles, suivez votre inspiration ! je blague !) et saupoudrez le tout de bonne humeur et de cléments rayons de soleil.
  • Faites progresser l'équipée vers "La Rousse", cap sud-sud/est, en ne manquant pas de profiter d'une chaîne de Belledonne parée de filets de brume bleutés, de l'hébergement-surprise à mi-parcours (le Trou de la Rousse, grotte fort douillette avec couchage pour toute la famille), des vues imprenables sur la roche élégamment sculptée de la Chartreuse, des gentianes, globulaires et autres primevères oreille d'ours, mais aussi de la dernière montée aérienne et acrobatique (nous recommandons de suivre le sentier...), avant d'atteindre la crête.
  • N.B. Pas de rousse au Pas de la Rousse, mais quelques chamois pour les chanceux !
  • Laissez reposer les jambes des randonneurs avec une petite marche sur le plateau, agrémentée de courses- glissades sur les névés pour ceux (celles en l'occurrence) qui le souhaitent et relevée par une pincée d'histoire (l'énigme à résoudre étant la suivante : "pourquoi la fleur de lys est côté Savoie et la croix de Savoie côté France sur les bornes qui marquaient anciennement la frontière entre les 2 Etats ?" Zéro euro à gagner, juste la satisfaction d'avoir fait avancer notre connaissance !
  • A la Croix de l'Alpe, savourez la vue, le soleil, la bise et le casse -croûte, avant de relancer le groupe vers le col des Belles Ombres. Ne piquez pas encore vers le parking, mais prolongez l'aventure sur un petit sangle (que vous ne pourrez désormais manquer grâce à 2 magnifiques cairns récents, chic !) ; il vous fera "remonter" de 500 mètres (hum, ah oui pardon, x 5) vers le Nord. Les marcheurs pourront alors apprécier les flancs vertigineux mais néammoins sans danger de la Chartreuse. Prenez garde à ne pas les laisser cuire trop longtemps dans le four des sangles, sans quoi certains se transformeront en marbrés vanille-fraise.
  • Le retour sur la crête sera plus rapide et riche de paysages magnifiques. Au col des Belles Ombres, laissez cette fois le groupe redescendre en suivant les points bleus, raccrocher le "sentier autoroute" qui mène à la cabane de l'Allier pour finir par se laisser glisser jusqu'au point de départ, le Pré d'Orcel.

Vous aurez obtenu une belle randonnée entre amis (+ ou -11,5 km et 600m D+); A réitérer sans modération !!

P.S. Récit de Maylis, digne d'une recette de "marmiton.org".

Présents ce samedi 28 mai : Geneviève, Thierry, Maylis.



Départ de Pré Orcel (1400 m) Sous les falaises de la Rousse Grotte du Trou de la Rousse Gentiane acaule Accès au Pas de la Rousse Globulaire Primevère auricule oreille d'ours Au débouché du Pas de la Rousse Vers la borne 1830, en direction du Fourneau Vue sur la crête du Pinet et chalet de l' Alpe Croix de l'Alpe, 1821 m Direction col des Belles Ombres Pensée des Alpes Gentiana verna Sangle du Grand Prayet Daphne mezereum Arrivée sur la crête Vue sur col de l'Alpette et extrémité sud du Granier Retour au col des Belles Ombres Un nouveau cairn au départ du sangle Un autre cairn, et ensuite des points jaunes
Thierry Bouvet
le 29 mai 2016 à 17:57 GMT
Maylis, je ne connais pas la saveur de tes pâtisseries. Mais si elles ont le parfum de ton récit, j'en bave d'avance.
Merci pour cette narration originale et appétissante.

Modifié par Geneviève Dupuis le 30 mai 2016 à 08:45 GMT, posté par Geneviève Dupuis le 29 mai 2016 à 11:58 GMT, (populaire)